Newsletter

Accès membre MSW

Tapas une idée pour aborder l’art par la pleine conscience

Tout commence à 9h30, lorsque Galeyn Vankan, conservateur en chef du TReM.a (Musée des Arts anciens, situé à Namur), Marjan Abadie, créatrice de la méthode Mindful Art et Laurent Panepinto, responsable des rencontres « Tapas une idée » accueillent les partitcipant.e.s qui se réunissent petit à petit autour d’un petit déjeuner et font connaissance dans une ambiance détendue. Le premier “Tapas” de 2024 est lancé ce 15 février.

Après cette séance de réseautage, le groupe se dirige vers le musée jusqu’à l’œuvre « Le Bon Samaritain » d’Henri Blès. Marjan Abadie,  interroge les participant.e.s afin de savoir si ils/elles pratiquent la méditation avant de présenter la méthode Mindful Art.

Après cette introduction, la connexion à l’œuvre peut commencer pour chacun.e. Les participant.e.s regardent l’œuvre dans les moindres détails et s’imprègnent de l’ambiance du tableau. Comme happé.e.s par un aimant, certain.e.s plongent d’abord sur le cartel, un réflexe qui rappelle la difficulté de découvrir l’œuvre en étant vierge de toute influence, en se connectant à soi et non à ce que les experts voudraient que nous découvrions.

Cette expérience est très personnelle, c’est pourquoi je ne présenterai qu’une infime partie de ce que j’ai vécu lors de ce workshop.

Je découvre tout d’abord le tableau à travers une approche plus cognitive : la scénographie de l’œuvre, la manière dont l’œuvre est fixée au mur et le verre qui la protège. Ensuite, d’autres éléments m’interpellent : la finesse des traits de la peinture, les minuscules détails, les postures des personnages… Une connexion s’établit : mais qui sont ces personnages ? Que font-ils et pourquoi tant de saynètes ? Où est le fil conducteur principal de cette histoire ? L’homme soutenu par ce que j’imagine être le Bon Samaritain est-il mort ou vivant ? Tiens, une licorne ! Mais où est la chouette ? Aahh, la voilà…

Ensuite, comme tous les participant.e.s, je m’assieds. Marjan commence la visite guidée du tableau en pleine conscience. Nous sommes invité.e.s à fermer les yeux, ou à les ouvrir si nous nous sentons mieux ainsi, à laisser passer nos souvenirs et nos émotions, à éviter la performance.

Comme porté par le roulis des vagues, je me laisse porter par la voix de Marjan, la conscience de mon environnement s’estompe petit à petit pour laisser place à ce que mon guide me propose de découvrir. Elle m’invite à ressentir le doux zéphire de l’été et à prendre conscience des odeurs de la forêt ou du pain que le boulanger vient de cuire au village. Je me sens bien, et je pourrais presque entendre le bruit des conversations des habitants de ce tableau. Comme des flashs, les images du tableau et mes souvenirs s’entremêlent dans mon esprit, j’essaye d’éviter les pourquoi et me concentre sur mes émotions…

Voici une brève introduction du début de la rencontre Mindful Art, que Marjan Abadie présente dans son livre « Méditer avec l’art Mindful Art, un voyage en pleine conscience à travers les chefs-d’œuvre ».

Une fois la séance terminée, celles et ceux qui le souhaitent sont invité.e.s à partager la façon dont ils/elles ont vécu cette expérience.

Après ce débriefing, Gaylen propose une visite libre ou guidée au groupe.

Pour finir, la réunion se termine autour d’un lunch où les expériences et idées font déjà débat.

Indéniablement, cette médiation est une méthode non conventionnelle qui permettra de toucher de nouveaux publics. Reste à savoir à quel.le visiteur.euse s’adresse cette médiation. Veut-on que cette méthode vienne en aide aux personnes en souffrance psychique ou veut-on une approche grand public ?

Quel que soit le choix final des médiateur.trice.s, nul doute qu’une formation et/ou un encadrement par un.e spécialiste s’impose afin de « baliser » aux mieux la méditation guidée afin que chaque visiteur.euse vive une belle expérience et ressorte du musée avec l’envie de partager et d’inviter ses proches à expérimenter à leur tour.

MSW remercie chaleureusement Gaylen et toute son équipe pour leur accueil, Marjan pour la préparation et la présentation de la méthode Mindful Art, ainsi que les participant.e.s, Geneviève Claes, Anne Burette et Ysaline Salato de l’Abbaye de Villers, Véronique Van Cutsem pour ICOM BWB, Florence Bertrand du Musée Royal de Mariemont, Laurence Vray, indépendante au BAM, ainsi que Xavier Roland, Marine Van Steen, Laurence Herman, et Boris Iori du Pôle muséal de Mons pour leur participation.

Nous remercions aussi J. Janssens et G.-A. Moniotte pour le tournage discret et le reportage réalisé et que vous retrouverez sur le site de Boukèà l’adresse :  https://www.bouke.media/info/la-meditation-au-musee-une-premiere-experience-au-trema-namur/11564

Devenez membre MSW

Profitez de nos nombreux services et conseils !

En savoir plus

Agenda

Juil 2024
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4