Newsletter

Accès membre MSW

Journée d’étude sur la question de la restitution des biens culturels : « Le Rapport Savoy – Sarr, un modèle pour la Belgique ? »

23/01/2020

Vendredi 24 janvier 2020 à 09h30

Bruxelles – Académie Royale - Écuries royales – Salle Christian de Duve

L’appropriation illicite, la spoliation, le pillage de biens culturels par des forces ennemies, des puissances occupantes ou, tout simplement, du fait d’autorités imposées, remontent aux fondements mêmes de l’histoire de l’Humanité.Les colonisations, singulièrement européennes au cours des XIXe et XXe siècles, n’ont pas échappé à ce phénomène.

La question de la restitution, et non plus du seul retour, apparaît ainsi comme un enjeu crucial dans la question plus vaste des réparations en visant le « versement intégral d’indemnités sous la forme de transfert de capitaux et d’annulation de la dette, le retour des biens spoliés et des trésors traditionnels ».

Ce n’est toutefois que très récemment qu’une attention semble avoir enfin été réservée à ces demandes. Ainsi, le Président français Emmanuel Macron, lors d’un discours prononcé en novembre 2017 à l’Université Ouagadougou, devenu aujourd’hui une sorte de référence, a formellement exprimé la volonté « que d’ici cinq ans les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique ».

Depuis la parution du Rapport de Felwine Sarr et Bénédicte Savoy « Restitution du patrimoine culturel africain. Vers une nouvelle éthique relationnelle », plusieurs articles et publications ont vu le jour sur le sujet. Quelles sont les questions soulevées par ces revendications aux niveaux juridique, éthique et de la conservation ? Quelles réponses peuvent / doivent être apportées ? Quels sont les critères invoqués par les revendicateurs ? Comment distinguer les biens spoliés au cours de la colonisation, ceux légalement acquis au cours de cette dernière ou issus d’elle et quels liens liaient les ‘acquéreurs’ aux détenteurs/façonneurs de ces biens et de leur communauté ?

Les questions sont nombreuses et débattues au sein de multiples instances tant internationales, telles que l’UNESCO ou le Conseil international des musées (ICOM), que nationales avec des publications de normes à ce sujet en Allemagne et aux Pays-Bas.

Le but de cette journée d’étude initiée par la Commission belge francophone et germanophone pour l’UNESCO et l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, en partenariat avec ICOM-Belgique Wallonie-Bruxelles, est d’analyser les enseignements à tirer au niveau belge du Rapport Savoy – Sarr, son degré d’applicabilité et de transposition potentielle, et de faire écho aux préoccupations des différentes entités belges concernées tout en donnant plus de rationalité à un sujet par trop passionnel.

Vous trouverez le programme en cliquant sur le lien ci-contre.

L'inscription à la journée est gratuite mais indispensable. Pour vous inscrire c'est ICI

Devenez membre MSW

Profitez de nos nombreux services et conseils !

En savoir plus

Agenda

Juil 2020
lmmjvsd
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2