Newsletter

Accès membre MSW

Enquête NEMO 07.04.2020 : l’impact du COVID19 sur les budgets et l’opérationnel des musées

Informations collectées au 03.04.2020 (l’enquête est prolongée jusqu’au 17.04.2020 !)

Combien de musées ont participé?
• 650 musées dans 41 pays au total
• Ces musées se situent dans les 27 États membres de l’UE, dans 9 États membres du Conseil de l’Europe, ainsi qu’aux États-Unis, aux Philippines, en Malaisie, en Polynésie française et en Iran

Comment les musées sont-ils affectés?

Fermeture des musées
En raison de la pandémie, la plupart des musées sont fermés (92%), à quelques exceptions près (en Suède, en Albanie et en Autriche).
Pour beaucoup d’entre eux, la date de réouverture n’est pas encore définie. Les musées répondants prévoient de rouvrir entre la mi-avril et septembre 2020 (Roumanie). Cependant, la réouverture dépend de l’évolution de la situation dans chaque pays.

Perte de revenu
L’enquête du Réseau des organisations de musées européens (NEMO) montre que les musées sont en difficulté. Sur les 650 répondants, 30% voient leurs revenus baisser de 1 000 euros par semaine. Un quart de ces musées a constaté une baisse de 5000 euros par semaine, 13% perçoivent 30 000 euros de moins par semaine et enfin, 5% des musées font état d’une perte de revenus de plus de 50 000 euros par semaine.

“Les grands musées, comme le Rijksmuseum et le Stedelijk Museum d’Amsterdam, ainsi que le Kunsthistorisches Museum de Vienne, perdent entre 100 000 et 600 000 euros de revenus chaque semaine”, indique le rapport. Cependant ce chiffre pourrait être considérablement plus élevé.
Selon l’enquête NEMO, ce sont les petits musées privés qui sont les plus durement touchés par les mesures prises en raison du coronavirus. En effet, ceux-ci dépendent tout particulièrement de la vente des billets et voient parfois, par conséquent, la totalité de leurs revenus s’évaporer. Les musées des zones touristiques rapportent également une perte conséquente de revenus, pouvant s’élever jusqu’à 80%.

Comment les musées réagissent-ils à la situation?

Personnel et budget
• La bonne nouvelle est que la majorité des musées n’ont pas encore dû licencier du personnel. Environ 70% des musées rapportent avoir modifié les tâches du personnel pour répondre aux besoins actuels.
• Cependant, un nombre important de musées ont suspendu leurs contrats avec les indépendants, et la plupart d’entre eux ont complètement cessé leurs programmes de volontariat.
• En ce qui concerne les sources alternatives de revenus, de nombreux musées mentionnent l’accès actuel ou futur aux plans de financement d’urgence liés au coronavirus. Ces plans prévoient principalement la couverture des salaires et / ou la perte de revenus.
• Dans 12 pays, les musées signalent que des discussions sont en cours en vue de la constitution d’un fonds culturel d’urgence. Dans 8 pays, les musées indiquent qu’un fonds d’urgence est déjà en place. Les musées de 15 autres pays déclarent qu’aucun programme de financement d’urgence n’est disponible.
• Les régimes de financement varient d’un pays à l’autre: certains couvrent uniquement les organisations financées par des fonds publics, d’autres ne s’appliquent qu’aux structures indépendantes.

Communication des musées et présence en ligne
Plus de 60% des musées ont accru leur présence en ligne depuis leur fermeture en raison de mesures de distanciation sociale. Pourtant, seulement 13,4% ont augmenté le budget alloué à ces activités en ligne.

Outils et canaux
• La plupart des musées utilisent, plus que jamais, les médias sociaux, créant ainsi des hashtags et objets individuels à destination de leur public. En outre, le nombre de visites virtuelles et d’expositions en ligne a augmenté.
• Un nombre appréciable de musées envisage de devenir plus actif dans la création de podcasts, de contenu en direct et de jeux. Cela s’inscrit dans la mouvance des musées qui cherchent à susciter, auprès des publics en ligne, des réactions et un engagement.
• Plus de 70% des musées ont augmenté leurs activités sur les réseaux sociaux. Près de 80% d’entre eux utilisent principalement Facebook et près de 20% utilisent Instagram comme plateformes pour leurs activités.
Augmentation des visites en ligne
• 40% des musées qui ont répondu à l’enquête ont constaté une augmentation des visites en ligne depuis leur fermeture.
• Parmi ceux-ci, 41% notent une hausse des visites par semaine sur leur site web allant jusqu’à 20%, 38% notent jusqu’à 50% d’augmentation, 8% notent jusqu’à 100% d’augmentation, tandis que 13% des musées ont noté une augmentation des visites atteignant jusqu’à 500% par semaine.

Devenez membre MSW

Profitez de nos nombreux services et conseils !

En savoir plus

Agenda

Oct 2020
lmmjvsd
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1