Newsletter

Accès membre MSW

La gratuité dans les musées de Québec pose question

Alors que la Société des musées du Québec (SMQ) diffusait jeudi son bilan du premier dimanche gratuit, des critiques fusent du milieu. « Cette mesure est un lapin qui sort d’un chapeau à la veille des élections, improvisée à des fins électorales », illustre en requérant l’anonymat une personne importante du réseau muséal. « C’est une idée citoyenne absolument louable dans l’intention, mais on doit s’interroger sur son application, ses résultats à long terme et ses impacts. »

Le 3 juin dernier, 65 musées étaient ouverts gratuitement, selon le cabinet de la ministre ; 16 autres, saisonniers, s’ajouteront en juillet. La SMQ a comptabilisé, pour 45 musées membres ouverts, 8 722 visiteurs. Plusieurs membres de la SMQ anticipent des pertes financières supérieures à ce qui est prévu par le ministère de la Culture (MCC), même s’il s’est engagé à rembourser toutes les gratuités, indique le directeur de la SMQ

La mesure de gratuité des musées québécois se serait inspiré de leurs homologues parisiens. « Le modèle français de financement est différent », rappelle Stéphane Chagnon. « Les musées y sont soutenus à 100 % par l’État », alors qu’ici, ce n’est jamais à plus de 50 % pour les opérations et l’accomplissement de la mission. « Il y a un “mur-à-mur” imposé qui fait sourciller », explique la source confidentielle. Le 30 mai, la SMQ dénonçait aussi l’absence de consultation sur le sujet. Son directeur précise que l’application à l’aveugle se fait sans considérer les multiples visages des musées du Québec, de leurs modèles d’affaires et de leurs clientèles. « On demande au ministère une souplesse dans l’application de cette mesure citoyenne. »

L’article complet du quotidien Le devoir est à consulter via l’adresse ci-contre.

Devenez membre MSW

Profitez de nos nombreux services et conseils !

En savoir plus

Agenda

Sep 2018
lmmjvsd
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30