Newsletter

Accès membre MSW

Mécénat populaire – La France lance un Loto pour sauver son patrimoine

Initié par le ministère français de la Culture et Stéphane Bern, nommé à la tête de la mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril, la France organise un Loto du Patrimoine afin de sauver son patrimoine national. En fonction du succès obtenu par l’opération, la Française des Jeux et la Fondation du patrimoine, tous deux à la manœuvre, estiment pouvoir disposer de 15 à 20 millions d’euros. Une fois le tirage organisé et les jeux vendus, la somme récoltée sera répartie en fonction des monuments sélectionnés. Ce mardi 28 mai, le Figaro a dévoilé la liste des 18 monuments qui bénéficieront en priorité des aides financières et qui figureront sur les tickets à gratter mis en vente à partir du 3 septembre. Au total, 270 monuments profiteront de cet argent.

L’idée d’un Loto du Patrimoine n’est pas nouvelle : elle été à l’origine, en 1914, de la nouvelle Caisse nationale des monuments historiques, dont la mission était de procurer à l’État des ressources nouvelles pour restaurer les monuments anciens. Elle va fleurir lors des périodes de crise aiguë, comme celles des années 1890, 1920 ou, plus près de nous, en 1990 et en 2005-2007. L’exemple anglais joue le rôle décisif, car depuis 1993, le gouvernement britannique finance au moyen de la loterie l’art ou le sport. Personne n’est convaincu d’un sauvetage définitif de patrimoine français grâce à ce tirage spécial. Néanmoins, l’initiative apportera une bouffée d’air frais et initierait un début de mécénat populaire et collectif. Notons qu’en France, l’argent public se fait de plus en plus rare, notamment dans les collectivités locales qui sont les principaux propriétaires de patrimoine.

Certains conservateurs et professionnels émettent tout de même des doutes quant à la pérennité de cette initiative. Paul Ciret notamment, le codirecteur de l’observatoire de la culture de la Fondation Jaurès, considère que “plutôt que de se reposer sur un jeu de hasard pour financer une priorité culturelle , on aurait pu augmenter les taxes de séjour applicables sur les nuitées, d’un petit 10%. Ou l’État aurait pu verser une subvention de 20 millions d’euros à la Fondation du patrimoine”.

Le débat reste ouvert alors que l’urgence se fait de plus en plus pressante.

Liens vers les articles du Figaro :

Le loto du patrimoine devrait rapporter 15 millions d’euros

Loto du Patrimoine : une «fausse bonne idée» pour la fondation Jaurès

Devenez membre MSW

Profitez de nos nombreux services et conseils !

En savoir plus

Agenda

Juin 2018
lmmjvsd
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1