Newsletter

Accès membre MSW

Restitution du Patrimoine : les politiques divergentes des ex-états coloniaux

Nous en parlions dans un précédent article concernant la restitution à l’Alaska de plusieurs pièces conservées Musée royal d’Ethnologie de Berlin, le débat houleux de la restitution du patrimoine colonial acquis/pillé par les pays occidentaux est très actuel.

Si le président français Emmanuel Macron souhaite que les musées français commencent à restituer ces pièces de collection d’ici cinq ans, des pays comme la Grande-Bretagne sont bien moins enclins à se lancer dans la dite démarche. Le British Museum a bien proposé des prêts au Nigeria ou à l’Ethiopie, pillée lors d’une expédition britannique en 1868, mais rechigne à restituer des biens.

A contrario, le débat est plus avancé en Allemagne, sensibilisée à la question depuis les pillages réalisés par le régime nazi et elle-même pillée par l’Armée rouge. Plusieurs musées travaillent à identifier l’origine des milliers d’œuvres provenant des colonies du Premier Empire allemand (1871-1918), notamment établies au Cameroun, au Togo, en Tanzanie, en Afrique orientale ou en Océanie. L’étude de ces œuvres constitue une “tâche historique”, selon la ministre de la Culture allemande, Monika Grütters, en suggérant la création d’une structure dédiée, à l’instar du Centre allemand chargé de retrouver les propriétaires des biens pillés par les nazis.

Liens vers les articles du Vif et de La Libre Belgique.

Devenez membre MSW

Profitez de nos nombreux services et conseils !

En savoir plus

Agenda

Août 2018
lmmjvsd
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2