Newsletter

Accès membre MSW

Les institutions culturelles chinoises s’associent de plus en plus avec de grandes entreprises privées

L’agence de protection culturelle de la République populaire de Chine a récemment publié des lignes directrices pour ses branches locales, s’engageant à investir davantage dans la numérisation des artefacts. En parallèle, un grand nombre d’institutions culturelles du pays s’associent de plus en plus à des entreprises de technologie pour promouvoir la protection de la culture.

Ainsi, la Fondation chinoise pour la conservation du patrimoine culturel a annoncé la semaine dernière qu’elle coopérerait avec Intel pour protéger la Grande Muraille de Chine. Intel utilisera sa technologie d’intelligence artificielle et ses drones pour créer des images HD et des maquettes 3D du site culturel, ainsi que pour rassembler les informations nécessaires à sa rénovation.

Le moteur de recherche chinois Baidu a archivé numériquement les musées chinois depuis 2012, enrôlant plus de 200 musées pour le projet en cours. Les institutions travaillent également avec des entreprises de technologie pour créer du contenu de manière moderne qui attirera une génération plus jeune.

Le Musée du Palais de Beijing, mieux connu sous le nom de Cité interdite, et l’Académie de Dunhuang, célèbre pour ses grottes classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, ont fait équipe avec le géant chinois de la technologie Tencent pour créer un contenu sur le thème de la culture.

L’article du Quotidien du Peuple (人民日报) est disponible en ligne via ce lien.

Devenez membre MSW

Profitez de nos nombreux services et conseils !

En savoir plus

Agenda

Mai 2018
lmmjvsd
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3